Louise Hervieux, la soif du monde

Louise, c’est une personne extraordinaire et je ne dis pas cela parce que c’est une de mes plus belles rencontres de ces cinq dernières années.

Louise, je l’ai découverte dans le hall de l’Université, en septembre 2015. Déjà. Depuis, je la retrouve ici et là. De Caen à Strasbourg à Lille en passant par l’île italienne de Sicile. Car Louise est une globe-trotteuse : Allemagne, Grèce, Norvège ou bien Pologne, Louise est emplie d’une soif : celle de découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles cultures, de nouvelles expériences. Car ces découvertes la font grandir aussi bien qu’elle me fait grandir.

Le journalisme, par l’écriture, lui permet d’assouvir ce besoin de connaissances. Membre de Combat-Jeune depuis 2015, sa passion pour l’écriture ne faiblit pas. « Migrations, droits de l’Homme, culture », sont autant de sujets que la Strasbourgeoise de 22 ans aime aborder dans ses articles. Ce qu’elle affectionne particulièrement, c’est pouvoir apporter « un éclaircissement sur un sujet ».

Louise, c’est aussi une femme dynamique et simple. Entre un verre de vin blanc et des carottes râpées, Louise se plaît à zapper entre un documentaire Arte et N’oubliez pas les paroles.

Les valeurs de Combat et la philosophie camusienne sont autant d’éléments qui maintiennent Louise au sein de Combat. « Pour moi, le débat est central en démocratie. J’aime que la confrontation des opinions soit possible au sein même du journal », témoigne-t-elle.

Louise, c’est aussi une femme ambitieuse. Rien ne l’arrête. Celle qui se destine à la haute fonction publique cherche toujours à repousser ses limites. Mais aussi celles des autres. Alors avec Combat, elle a trouvé une équipe sur qui compter.

Image d’iOS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s