Brève histoire des politiques culturelles

La politique culturelle est une notion aujourd’hui bien ancrée du XXIème siècle. Son arrivée en France a pourtant été assez tardive, et il faut attendre le XIXème siècle pour commencer à l’institutionnaliser. Petit récit d’une histoire politique. Par Louise Hervieux et Pierre Courtois–Boutet.

La politique culturelle a toujours été très complexe à mettre en place. D’ailleurs, une politique de la culture par le biais de l’Etat n’apparaîtra que très tardivement. Au cours de l’Histoire, de nombreuses personnalités politiques se sont investies pour la culture : Louis XIV fait jouer à la cour la troupe de l’Illustre Théâtre de Molière, Richelieu construit le Palais-Cardinal… Mais cela concernant une action privée de la part d’une personnalité politique,  on ne pouvait pas réellement parler de politique culturelle.

Ce n’est que plus tard que l’institution étatique va investir dans la culture de manière pérenne. On assiste à la création de nombreux monuments au XVIIème siècle, comme l’Académie Française, ou encore ce qui deviendra plus tard la Comédie-Française. En 1777, un véritable tournant apparaît : la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques fait son apparition. Sous l’impulsion de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, cette société permet de faire reconnaître par l’Etat (en l’occurrence Louis XIV) la propriété intellectuelle des œuvres écrites par des auteurs. Durant les décennies suivantes, de nombreuses institutions seront créées : le Conservatoire National des Arts et Métiers ou encore le Museum de la République, actuel Louvre. Entre 1830 et 1832, François Guizot va nommer Ludovic Vitet, puis Prosper Mérimée en tant qu’inspecteurs général des monuments historiques. Cinq années plus tard, la Commission supérieure des monuments historiques est créée, et donnera la première liste des monuments protégés en 1840.

Le reste de cet article est réservé à nos abonnés

Combat est un média indépendant rémunéré uniquement par ses lecteurs et lectrices. Pour poursuivre la lecture de cet article, vous pouvez souscrire à un abonnement web (bouton ci-dessous). Vous pouvez également vous procurer notre magazine dont est issu cet article ou souscrire à un abonnement papier depuis notre page « Boutique & Abonnement » dans notre menu. Merci ! 🙂

 

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s