Un livre au coin du feu : Lauren Malka

« Un livre au coin du feu », c’est votre rencontre littéraire made in Combat, présentée par Nicolas Houguet, autour d’une ou d’une auteur-e de son choix. Lundi 15 mars à 20h, nous partons à la rencontre de Lauren Malka.

Vous avez raté la rencontre avec Lauren Malka ? Pas de panique ! Le replay est disponible ici !

Il y a cette voix et il y a ce sourire. Cette manière de toujours diriger le projecteur sur les autres et leur distribuer sa belle lumière pour les sublimer. Lauren Malka c’est cela. La beauté d’une discrète. Une passeuse. Une touche à tout de génie. Une engagée de l’écriture sous toutes ses formes.

Elle pourra être qualifiée de journaliste, de chroniqueuse, de passionnée, de provocatrice d’étincelles. On pourra la louer pour son intarissable goût de la philosophie, de la littérature, de la rencontre. Pour moi c’est une perpétuelle exploratrice qui défie les attentes. Une insaisissable, une infatigable traqueuse de vérité, d’absolu, d’un idéal qui s’incarnerait dans tous les regards qu’elle croise.

Armée de ses carnets, indissociables d’elle, elle participe à des recueils collectifs, Ceci est mon coeur (chez Rageot et Causette) et Survivre au sexisme ordinaire (chez librio). Se devine un engagement dans sa trajectoire, une cohérence vers l’action de faire vivre et vibrer les mots dans les corps et dans les existences. La littérature et l’écriture comme principe de vie, comme activisme, comme vie dans la cité. Où aucun art ne serait une chapelle isolée et où tous correspondraient.

Lauren écrit des podcasts, des docs et des chroniques pour la télé ou pour le magazine Causette. Elle écrit des livres. Elle organise des évènements mêlant musiques, lectures et gastronomie. Elle est de celles qui rendent vivantes les bibliothèques, qui en font des invitations à l’action.

Elle est de celles qui changent un peu le monde en s’y inventant un rôle

Elle est de celles qu’on a envie de suivre et d’écouter.

Alors quand Charlotte Milandri m’a soufflé l’idée de cette rencontre qu’elle co-animera avec moi, il y avait tout d’une évidence.

Nicolas Houguet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s