Nos conseils culture du week-end

Comment ça, vous vous ennuyez ce week-end ? On remédie à tout ça ! Cette semaine, l’actualité a rythmé votre quotidien aux sons de la guerre en Ukraine, l’inquiétant rapport du GIEC et la désespérante affaire Alstom. Alors ce dimanche, Combat vous conseille une programmation plus douce :

Le Livre : Elise sur les chemins, de Bérengère Cornut

Résumé : Elise, 11 ans, vit en pleine nature avec sa famille, ses parents et ses sept frères et sœurs. La vie d’Elise est celle d’une famille très unie, où la mère, Zéline, leur apprend les rudiments de la terre, les recettes, le nom des plantes… Les deux frères aînés partent suivre des études en horticulture. Quelques mois plus tard, Elise rencontre une Vouivre, une créature légendaire mi-femme, mi-serpent. Celle-ci lui révèle un terrible présage : l’un de ses grands frères, Elisée, est en danger. Élise décide alors de partir à sa recherche.

Notre avis : Encore une fois, Bérengère Cornut propose un texte empli de liberté, qui n’hésite pas à jouer avec les genres. À la fois conte, poésie, fable… Elle y aborde autant l’écologie que la mythologie autour du Vivant, l’importance de la famille et les facettes de l’amour. C’est aussi un hommage au militant anarchiste Elisée Reclus. Le texte est splendide, une vague d’émotions et de couleurs qu’on déroule avec délice jusqu’à la page finale. Le dernier livre de Bérengère Cornut fait partie des œuvres que l’on referme, convaincus que la vie est plus belle. Et ça se dévore en moins de deux heures !

Elise sur les chemins, de Bérengère Cornut, aux éditions du Tripode, 172 p, 15 euros

Le Film : Le Chêne, de Michel Seydoux et Laurent Charbonnier

Résumé : Il était une fois l’histoire d’un chêne, vieux de 210 ans, devenu un pilier en son royaume. Ce film d’aventure spectaculaire rassemble un casting hors du commun : écureuils, balanins, geais, fourmis, mulots…. Tout ce petit monde vibrant, vrombissant et merveilleux scelle sa destinée autour de cet arbre majestueux qui les accueille, les nourrit, les protège de ses racines jusqu’à sa cime. Une ode poétique à la vie où la nature est seule à s’exprimer.

Notre avis : Michel Seydoux et Laurent Charbonnier réussissent un pari de maître : laisser s’exprimer le monde Vivant sans passer par le prisme du documentaire. Ici, arbres, plantes, animaux sont enfin des êtres et des héros à part entière. Sous ce chêne, on rencontre à la fois un écureuil, un hibou, un couple de mésanges, des marcassins, des mulots, des fourmis… À l’heure où tous les écrans tournent en boucle sur un quotidien belliqueux, ce film nous offre une pause. C’est beau, poétique, puissant… et nécessaire !

La musique : « Atlas », le nouvel album de la Maison Tellier

Ton regard sur moi se pose 
Tu ne vois je suppose 
Qu’une montagne qui surplombe 
Où parfois le tonnerre gronde 
Dire que j’ai porté, c’est drôle 
Ce poids sur mes épaules 
Tout là-haut il y a le vent, 
Les Dieux et les Titans

Notre avis : « C’est le premier album que nous avions toujours rêvé de faire » ont-ils dit. Altas, c’est le septième album du groupe rock-folk, conçu pendant le confinement et sorti le 4 mars dernier. À l’honneur : la nature, la solitude, l’humanité… C’est poétique, réconfortant, et ça donne envie de se laisser bercer toute une soirée. Ecouter la Famille Tellier, c’est comme retrouver nos frères à nous, un petit cocon réconfortant et intime. Atlas, c’est enfin un hymne à la beauté. Et aujourd’hui, oser parler de beauté, c’est peut-être déjà signer une œuvre engagée.

Quelques expos en France (le saviez-vous ? On peut se cultiver ailleurs qu’à Paris, sisi !)

• si vous vivez près de Bordeaux : « Photographier l’exil », à la Cité municipale, Jusqu’au 11/03/2022. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Lille : « Corps à corps – Clarisse Bertiaux », à l’espace Edouard Pignon, jusqu’au 25/03/2022. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Lyon : « Jusqu’au bout du monde, regards missionnaires », au Musée des Confluences, jusqu’au 08/05/2022. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Montpellier : « Gabriele Di Matteo – L’humanité nue », Jusqu’au 19/03/2022, au Kiasma, 1 rue de la Crouzette, 34 170 Castelnau-Le-Lez. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Paris : « Des images et des hommes, Bamiyan 20 ans après », Jusqu’au 21/03/2022, au Musée national des Arts asiatiques. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Rennes : « La nature pour modèle », Jusqu’au 4 septembre 2022, à l’écomusée de la Bintinais. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Strasbourg : « Rire à pleines dents. Six siècles de satire graphique », Jusqu’au 13/03/2022 au Musée Tomi Ungerer – Strasbourg. Plus d’infos ici

• si vous vivez près de Toulouse : « Oka Amazonie, une forêt habitée », jusqu’au 31/12/2022, au Museum de Toulouse. Plus d’infos ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s